À SUIVRE AUSSI SUR Scoop-it!

______________________________________________________
_________________________________________

À suivre aussi sur Scoop-it! - périodicité variable :

- 3 worlds in Information Governance (Jean-Pascal Perrein)
- Gestion intégrée des documents d'activité (Michel Roberge)
- Point de vue sur l'information (Jean-Pascal Perrein)

et sur Paper.li - publication quotidienne :

- Information Governance (Jean-Pascal Perrein)
- Carrefour des archives (Anne-Marie Bruleaux)

Mes billets son aussi publiés sur Tumblr : Gestion intégrée des documents d'activité
_______________________________________________________________________________________________

2013-07-04

770 - L’information, bien immatériel de l’entreprise

À lire sur le site Web pro.01net.com cet article qui traite de la gestion de l’information comme élément de compétitivité, voire de survie, d’une entreprise. « Pourtant très peu l’abordent de façon globale et aucune, ou presque, ne va jusqu’à créer un poste dédié à cette activité avec des responsabilités, définis, légitimes et reconnus ».

Parlant des flux d’information, l’auteure, Fabienne Vandekerkove, prône une gouvernance efficiente et efficace de l’information et des systèmes de l’information.

Elle rejoint mes préoccupations professionnelles lorsqu’elle affirme que la « gouvernance repose en effet sur le comportement humain, la culture, et non les systèmes. La finalité est bien de servir les objectifs stratégiques et la vision de l’entreprise. La gouvernance est évolutive, réactive et agile. C’est un processus continu, qui n’est pas figé ».

Également lorsqu’elle souligne que les spécialistes du métier doivent posséder un « grand sens de la communication, écoute, rigueur, organisation, esprit analytique » avec évidemment la « connaissance de l’organisation, de sa culture, de ses métiers et des processus » sans oublier « aussi un appui fort de la direction et un lien étroit avec la stratégie » ainsi qu’une « autorité naturelle et une reconnaissance des pairs ».

À toutes celles et à tous ceux qui envisagent une carrière dans le domaine de la gouvernance documentaire, une réflexion introspective s’impose.


Michel Roberge 

Aucun commentaire: